Page:Jammes - Feuilles dans le vent, 1914.djvu/181

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



QUELQUES HOMMES





EUGÈNE CARRIÈRE


Il coupe une gaule dont il fend l’extrémité. Il se penche sur un puits dont l’eau lui renvoie un miroitement noir. Il fait en sorte d’amener la fente de la gaule, qu’il tient par un bout, jusqu’à la tige d’une violette qui a poussé contre la paroi du puits. Il tire-bouchonne délicatement. Et il cueille ainsi la fleur que nos mains n’avaient pu saisir. — S’pas ? Faut connaître le truc... L’œuf de Christophe Colomb, s’pas ? C’t épatant... Tiens, René. T’offriras cette violette à Mme de Bordeu... Il est très chic votre jardin^