Page:Joanne, Géographie de l’Isère, 1876.djvu/73

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
70
ISÈRE.

de Grenoble. → Église du xive s.

Vignieu, 1,012 hab., c. de la Tour-du-Pin. → Ancien château de Cornu. — Cascade au-dessous du château.

Villard-Bonnot, 1,022 hab., c. de Domène.

Villard-de-Lans, 1,970 hab., ch.-l. de c. de l’arrond. de Grenoble. → Très-belle source du Petit-Vaucluse, au pied de rochers pittoresques. — Grotte de la Fauge ou Chambre des Fées, d’une profondeur de 200 à 300 mèt., dans un vallon rempli de blocs gigantesques écroulés.

Villard-Eymond, 191 hab., c. du. Bourg-d’Oisans.

Villard-Reculas, 202 hab., c. du Bourg-d’Oisans. → Cascade de 180 mèt. de haut., formée par le canal d’irrigation, de 8 kil. de longueur, qui prend ses eaux au lac Blanc.

Villard-Reymond ; 177 hab., c. du Bourg-d’Oisans.

Villard-Saint-Christophe, 479 hab., c. de la Mure.

Ville-Fontaine, 451 hab., c. de la Verpillière.

Ville-sous-Anjou, 905 hab., c. de Roussillon.

Villemoirieu, 509 hab., c. de Crémieu.

Villeneuve, 1,240 hab., c. de Saint-Jean-de-Bournay.

Villette-d’Anthon, 1,029 hab., c. de Meyzieu.

Villette-Serpaise-et-Chuzelle, 1,312 h., c. (Nord) de Vienne.

Vinay, 2,290 hab., ch.-l. de c. de l’arrond. de Saint-Marcellin. → Ancien château. — Magnifique église de Notre-Dame-de-l’Osier, pèlerinage.

Vincent-de-Mercuze (Saint-), 763 hab., c. du Touvet.

Virieu, 1,130 hab., ch.-l. de c. de l’arrond. de la Tour-du-Pin. → Magnifique château féodal parfaitement conservé, des xive, xvie et xviie s., renfermant de précieuses tapisseries des xve et xviie s., six petits canons du xviie s. et des portraits historiques.

Viriville, 3,000 hect., 1,519 hab., c. de Roybon. → Les rues ont conservé leur physionomie du moyen âge. – Château ruiné de Groslée-Viriville (xve s.).

Vizille, 3,903 hab., ch.-l. de c. de l’arrond. de Grenoble. → Du château des Dauphins, ne reste que des ruines, près desquelles Lesdiguières fit construire le château actuel. Ce château avait été restauré à la suite d’un incendie, en 1825. Un second incendie a détruit, en 1865, une des ailes sur l’emplacement de laquelle s’étend aujourd’hui une terrasse. La partie restée intacte a été restaurée de nouveau par M. Casimir Périer. Une des façades donne sur une belle pièce d’eau. La statue équestre, en bronze, du connétable de Lesdiguières, décore l’entrée principale, près d’un bel escalier à double rampe. Entre les deux escaliers, restes d’une fontaine, et deux groupes mutilés. Le parc, resté ce qu’il était du temps du connétable, contient de belles allées, des arbres contemporains de Lesdiguières, une belle cascade et l’abondante source de la Dhuis. — Chapelle du cimetière, reste d’un prieuré ; portail roman. — Pont hardi d’une arche sur la Romanche (1753). À 2 kil., chapelle dite des Templiers, d’un beau style roman.

Voiron, V. de 10,262 hab., sur la Morge, au pied de la montagne de Voize (735 mèt.) ; ch.-l. de c. de l’arrond. de Grenoble. → Tour ronde du Pas de la Belle, débris d’un château des comtes de Savoie. — Parc et château moderne de Barral. — Belle église ogivale moderne construite en ciment ; deux tours. Les flèches (67 mèt.) sont les monuments les plus élevés du Dauphiné. — Sur la place, fontaine très-élégante datant de 1826. — Dans le pittoresque défilé des Gorges, grotte du Trou du Sarrazin. — Sur la roche de Vouise, statue colossale de la Vierge, en cuivre repoussé. – Belle collection de M. Daiguenoire (statue en marbre, par Pradier).

Voissan, 293 hab., c. de Saint-Geoire. → Château ruiné.

Voreppe, 2,769 hab., c. de Voiron. → Église du xie s. — Ruines d’un château des Dauphins. — Couvent de Chalais (restes du xiie s.), à la base de la Grande-Aiguille (1,095 mèt.).

Vourey, 851 h., c. de Rives. → Église du xie s.– Château d’Alivet (xviiie s.), occupé par une fabrique.