Page:Joanne-Géographie du département du Nord,1878.djvu/10

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
7
RIVIÈRES ET CANAUX.

Bassin-Rond. Elle s’engloutit dans l’Escaut, sur la rive gauche, à l’entrée de Bouchain. — La Sensée a pour affluent la Gache, dont l’embouchure se trouve sur le territoire d’Aubencheul-au-Bac.

La Selle a son origine dans le vallon de Molain (département de l’Aisne) ; elle entre bientôt dans le département du Nord, y baigne deux villes, le Cateau et Solesmes, et gagne l’Escaut à Denain (rive droite). Cours, 45 kilomètres. — Elle a pour affluents le Bassuyau et le Bayart.

L’Écaillon sort d’un étang à l’entrée de la forêt de Mormal, passe à 2 kilomètres au sud des murs du Quesnoy et tombe dans l’Escaut (rive droite) en aval de Thiant, après un parcours de 50 kilomètres.

La Rhonelle a la même longueur que l’Écaillon ; elle sort comme lui de la forêt de Mormal et passe aussi au pied de la colline du Quesnoy, à 1 kilomètre environ au nord-est. Elle traverse Valenciennes et s’y perd dans l’Escaut (rive droite).

La Hayne a sa source et presque tout son cours dans la Belgique, où elle traverse l’importante ville de Mons ; sur une longueur de 80 kilomètres, 5 ou 6 seulement appartiennent à la France. Cette rivière se jette dans l’Escaut sur la rive droite, à Coude. — La Trouille, tributaire de la Hayne, qu’elle rejoint à Mons, commence à 5 kilomètres au nord de la station de Jeumont (canton de Maubeuge), et passe en Belgique après 8 kilomètres de cours. – L’Hogneau, qui se verse aussi dans la Hayne, à une petite distance de Condé, a également sa source en France, dans la forêt de Mormal, et son cours inférieur en Belgique : il reçoit l’Honnelle, qui se forme dans la forêt de Mormal et traverse Blanc-Misseron.

La Scarpe arrive du département du Pas-de-Calais, dont elle traverse le chef-lieu, Arras. Dans le département du Nord, elle baigne Douai, Marchiennes, Saint-Amand, et se réunit à l’Escaut à 1,200 mètres seulement en amont de l’entrée de ce fleuve en Belgique, après avoir côtoyé comme lui la belle forêt de Saint-Amand (3,400 hectares). Cette rivière, d’un cours total de 112 kilomètres, presque également partagé entre les