Page:Jodelle - Les Œuvres et Meslanges poétiques, t. 1, éd. Marty-Laveaux, 1868.djvu/163

La bibliothèque libre.
Cette page n’a pas encore été corrigée

CLEOPATRE.

Comme alors que sa playe avoit ce corps tractable
Ensanglanté par tout.

CHARMIUM.

O songe espouvantable !
Mais que demandoit-il ?

CLEOPATRE.

Qu’à sa tumbe je face
L’honneur qui luy est deu.

CHARMIUM.

Quoy encor ?

CLEOPATRE.

Que je trace
Par ma mort un chemin pour rencontrer son ombre.
Me racontant encor…

CHARMIUM.

La basse porte sombre
Est à l’aller ouverte, et au retour fermee.

CLEOPATRE.

Une eternelle nuict doit de ceux estre aimee,
Qui souffrent en ce jour une peine eternelle.
Ostez-vous le desir de s’efforcer à celle
Qui libre veut mourir pour ne vivre captive ?

ERAS.

Sera donc celle là de la Parque craintive
Qui, au deffaut de mort, verra mourir sa gloire ?