Page:Joseph Reinach - Histoire de l’Affaire Dreyfus, La Revue Blanche, 1901, Tome 1.djvu/599

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


I

la date de la pièce CANAILLE DE D…

Le texte intégral de cette pièce a été donné pour la première fois par Cavaignac, alors ministre de la Guerre, dans son discours du 7 juillet 1898, Il produisit d’abord une lettre (n° 371) « qui a reçu, dit-il, lorsqu’elle est parvenue au service des renseignements, l’indication : mars 1894 ». Il en donna le texte :

« Hier, au soir, j’ai fini par faire appeler le médecin qui m’a défendu de sortir. Ne pouvant aller chez vous demain, je vous prie de venir chez moi dans la matinée, car D… m’a porté beaucoup de choses intéressantes, et il faut partager le travail, ayant seulement dix jours de temps. »

Il donna lecture ensuite de la pièce Canaille de D…, « qui porte la date du 16 avril 1894 ».

J’avais soupçonné, avant la publication des dépositions recueillies par la Cour de cassation, que le premier de ces documents était un faux[1]. Il fut établi par le commandant Cuignet, devant la Cour de cassation[2] que « cette pièce, bien que portant la date d’entrée de mars 1894, n’avait été présentée au général Gonse qu’au mois d’août ou de septembre 1896, quelques semaines avant

  1. Siècle du 23 avril 1899 ; Tout le crime, p. 201.
  2. Cass., I, 372, Cuignet.


37