Page:Journal de l’agriculture, du commerce et des finances - septembre 1765 - T2 - Part 1.djvu/75

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


régle fondamentale de toutes les loix positives ; car les loix positives ne sont que des loix de manutention relatives à l’ordre naturel évidemment le plus avantageux au genre humain.

Les loix positives sont des régles authentiques établies par une autorité souveraine ; pour fixer l’ordre de l’administration du gouvernement; pour assurer la défense de la société ; pour faire observer régulierement les loix naturelles ; pour réformer, ou maintenir les coutumes et les usages introduits dans la nation ; pour régler les droits particuliers des Sujets relativement à leurs différens états ; pour déterminer l’ordre positif dans les cas douteux réduits à des probabilités d’opinion ou de convenance ; pour asseoir les décisions de la Justice distributive.

Ainsi la législation positive consiste dans la connoissance des loix naturelles, constitutives de l’ordre