Page:Julien Delaite - Glossaire des jeux wallons de Liège (BSLLW, t. 14 (s. 2), pp. 127-174), 1889.djvu/14

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
— 140 —

Broquètte di cûr (J. à l’). Un support de bois recouvert de cuir en forme de chandelier et dont le pied bouche un trou. On dépose sur lui une pièce de 10 centimes. L’habileté consiste à lancer un morceau de bois de façon à enlever le support et à faire tomber la pièce dans le trou.

Broule (I). Cri que jettent les joueurs au trimeur lorsqu’il se rapproche de l’endroit où ils ont caché un objet à chercher. (Dans le jeu de cachî li stô.)

C

Cabalance (J. à l’). La balançoire. V. bascule.

Cabosse. Dans le jeu de la cabosse. Chaque fois qu’un joueur touche la bille du trimeur en calant sa bille à la hauteur du genou, il a ce que l’on appelle ine cabosse.

Cabosse (J. à l’). Espèce de jeu de bille.

Cachî (J. â). Le cache-cache ou cligne-musette. Syn. à l’rèspounètte ou â rèspounètte.

Cachî li stô (J. à). Cacher la balle. On cache un objet quelconque le plus souvent une balle, n’importe . Le trimeur doit la trouver. Pour lui faciliter cette trouvaille on crie : i geale, i geale, ou bien i broûle, i broûle, suivant qu’il s’éloigne ou se rapproche de l’objet caché.

Calotte (J. à l’). La balle au pot. Chaque joueur essaie de lancer une balle dans le pot ou le chapeau d’un adversaire. Ces pots et ces chapeaux sont alignés contre un mur. Le possesseur du pot où la balle s’arrête se saisit de cette dernière et la jette sur un joueur qui, s’il est touché donne un gage (on gage). Au bout d’un certain nombre de ces gages, le joueur maladroit subit une punition (passe lès baguette).

Calotte. Casquette que l’on met sur le cheval et qui sert