Page:Julien Delaite - Glossaire des jeux wallons de Liège (BSLLW, t. 14 (s. 2), pp. 127-174), 1889.djvu/26

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
— 152 —

Fôrdinège. Action de distribuer mal les cartes.

Fôrdiner. Distribuer mal les cartes.

Formahège. Mauvais mélange (des cartes).

Formaheu. Celui qui mélange mal.

Formahi. Mélanger mal les cartes.

Fosse. Fossette aux jeux de billes.

Franc carreau (J. à). Le franc du carreau. Ce jeu, très à la mode au XVIe siècle, s’est conservé chez nous. Dans un cabaret ou de trop nombreux consommateurs sont réunis, ces paroles se font entendre : Volans-gne jouwer à franc carreau po ’ne tournêye ? Allè. Chacun prend une pièce de monnaie semblable pour tous, une fois choisie, et la jette au plafond. Elle retombe sur le sol dallé de pavés carrés, soit au milieu de ces dalles, soit sur les lignes qui les délimitent. Dans ce dernier cas le joueur perd ; quand la pièce reste franchement sur le milieu d’un pavé, ou le franc du carreau, le joueur gagne.

Parfois, sans lancer la pièce au plafond, le joueur la jette dans un carré tracé sur le sol. Ici on le voit, l’adresse intervient. Parfois aussi plusieurs joueurs remettent une mise égale à un joueur désigné pour jouer le premier. Celui-ci lance toutes les pièces à la fois dans un carré convenu et empoche celles qui restent à l’intérieur de ce carré. Le second fait de même pour les monnaies restantes, et ainsi de suite.

Frawe. Fraude, tricherie.

Frawtigner. Frauder, tricher.

Frawtigneu. Fraudeur, tricheur.

Fronde (J. à l’). La fronde.

G

Gage. Gage. Objet quelconque donné en témoignage d’une faute commise.