Page:Kant - Anthropologie.djvu/66

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


DES CINQ SENS. 55

§XVI. Autr· division des sens.

On peut d'abord diviser les sens qui président à la sensation corporelle, en sens de la sensation vitale (sensus vagus), et en sens de la sensation organique (sensus fixus). Et comme il n'y a sensation qu'à 1% condition des nerfs, on peut encore diviser les sensations suivant qu'elles affectent tout le système nerveux ou seulement les nerfs qui font partie d'une certaine région du corps. — La sensation de chaud et de froid, celle même qui est produite par l'âme {par exemple, dans le progrès rapide de l'espérance ou de la crainte), appartient au sens vital. Le frisson qui s'empare de l'homme, même dans la représentation du sublime, et l'effroi qui poursuit les enfants jusque dans leur couchette à la suite des contes de leurs nourrices, sont de la dernière espèce; ils pénètrent le corps aussi profondément que la vie. On ne peut convenablement distinguer ni plus ni moins de cinq organes des sens, suivant la nature de , la sensation extérieure. Mais trois d'entre eux sont plus objectifs que subjectifs; c'est-à-dire que, comme intuitions empiriques, ils contribuent plus à la connaissance de l'objet extérieur qu'ils n'excitent la conscience de l'organe affecté. *- Les deux autres sont plus subjectifs qu'objectifs,