Page:Kinon - L’Âme des saisons, 1909.djvu/226

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
222
L'AME DES SAISONS
CREDO


D’abord hautbois légers et flûtes de bergers
Et gazouillis de mois de mai dans un verger,
Car aussi bien ce n’est encore que l’Eglise
Naissante, avec le charpentier à barbe grise,
Notre-Dame la Vierge aux jointes mains fluettes
Et les gais pastoureaux soufflant dans leurs musettes...