Page:Kipling - Du cran.djvu/138

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Duckett. Lui et son observateur dormirent à poings fermés pour se réveiller au matin avec un appétit d’enragés et un sentiment assez accusé de pudeur. La première chose qu’ils annexèrent fut une sorte de slip indigène qu’ils cueillirent à même un buisson. Baxter écrivit tout cela au pays à sa famille, vous savez. J’espère qu’il était bien élevé.

— Si c’était « Beloo » Baxter, personne ne s’en serait aperçu — commença l’Éteignoir.

— Ce n’était pas lui. Ce n’était rien qu’un simple, vertueux, Officier de Marine — comme moi. Lui et son observateur naviguèrent dans l’île, en grande tenue, à la recherche des indigènes ; mais ceux-ci étaient partis emmenant la pirogue avec eux. Baxter était si déprimé par leur manque de confiance qu’il tua un poulet, le pluma, le vida (je parie qu’aucun de vous deux ne sait vider la volaille), le fit bouillir et le mangea, tout cela séance tenante.

— Est-ce qu’il ne donna pas à manger à son observateur ? demanda L’Éteignoir. J’ai un petit frère observateur là-haut dans les airs. Cela me dégoûterait de penser qu’il —

— L’observateur était tout à l’occupation d’a-