Page:Kipling - Du cran.djvu/190

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


qui avaient combattu sous les ordres de ce général.

— Ton Oncle Stalky n’est-il pas un Grand Homme, de Vitré ? Dis la vérité, espèce de vieil imposteur à cervelle de pachyderme.

— Oui ! dit de Vitré, déserté de toute sa bande. Je — je suppose que c’en est un.

— Tu ne dois pas le supposer. En est-ce un ?

— Eh bien, c’en est un.

— Un Grand Homme ?

— Un Grand Homme. Maintenant, vas-tu nous dire ? implora de Vitré.

— Non, pas pour un Empire », dit Stalky Corkran.

C’est pourquoi l’histoire est restée non contée jusqu’à ce jour.