Page:Kipling - Du cran.djvu/267

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


villes dans lesquelles les policemen avaient l’œil sur les voleurs. C’étaient Amritzar, Jullunder, Phillour, Gurgaon, Rawal, Pindi, Peshawer et Multan. Adam leva les yeux dessus en répondant —

« Il y a eu beaucoup de dikh (ennui) dans cette affaire-ci ?

— Oui, beaucoup. Que n’es-tu un jeune homme et mon Adjoint pour m’aider !

— As-tu besoin qu’on t’aide, mon père ? demanda Adam sur un ton étrange, la tête penchée de côté.

— Grand besoin.

— Laisse tout cela tranquille. C’est mauvais. Laisse aller tout.

— C’est impossible. Quand on entreprend une affaire, on va jusqu’au bout.

— Tu iras jusqu’au bout ? Tu ne sais donc pas qui a fait le dacoïty ? »

Strickland secoua la tête. Adam se tourna vers moi pour me poser la même question, et je répondis de la même façon :

« Quels enfants ! » dit-il, et nous tourna le dos.

Il laissa voir clairement dans tous nos faits et