Page:Kipling - Du cran.djvu/92

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Si vous faites chauffer les choses dans les boîtes, c’est pas ça de la cuisine. C’est des vivres — de simples vivres ! Et de la façon dont vous avez installé cette marmite, vous attirez toute la salle fumée de bois dans l’eau. Les patates encore n’en peuvent tirer grand mal, mais vous avez gâché la viande. C’est de la viande, n’est-ce pas ? Procurez-moi une fourchette. »

William ne se sentit pas de joie. La Crevette, qui ressemblait exactement à son homonyme bien bouillie, alla chercher une grande fourchette. Le petit homme piqua dans la marmite.

« C’est à l’étuvée, expliqua La Crevette, mais sa voix tremblait.

— Seigneu’ ! reprit l’homme. Cela bout ! Cela bout ! Vous ne faites pas bouillir quand vous faites cuire à l’étuvée, mon fils ; et pour ce qui est de ceci (il ramena un bloc de mouton grisâtre), il n’y a guère de différence entre ceci et des pneus d’automobile. Soit ! Soit ! Comme je le disais — »

Il joignit ses mains derrière son dos sphérique et secoua la tête en silence. Au bout d’un moment La Crevette tenta de se défendre.