Page:Krafft-Ebing - Psychopathia Sexualis, Carré, 1895.djvu/486

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


publics, devant des petites filles, des bonnes, etc. Il choisissait toujours l’heure du crépuscule et sifflait pour attirer l’attention sur lui. Des gens qui le guettaient l’avaient souvent surpris et lui avaient administré une verte correction. Il évitait alors ces endroits ; mais il continuait ailleurs. Hydrocéphalie. Imbécillité à un degré léger. Le tribunal inflige une punition minime.


Observation 145. – X…, issu d’une famille chargée de tares héréditaires, imbécile, étrange et bizarre dans ses pensées, ses sentiments et ses actes, est arrivé, grâce au népotisme, à occuper les fonctions de juge suppléant. Accusatus est quod iterum iterumque ancilis genitalia sua ostendit et superiorem corporis partem de fenestra demonstravit[ws 1]. Hors cela aucune trace d’instinct génital. Prétend n’avoir jamais pratiqué la masturbation. (Sander : Archiv. f. Psych. T. I, p. 655)


Observation 146. (Actes de pédérastie sur un enfant). – Le 8 avril 1884, à dix heures du matin, un certain V… entre en conversation dans la rue avec Mme X… qui tenait sur ses genoux un garçon de seize mois. V… lui prit l’enfant sous prétexte qu’il voulait le mener promener. Il s’éloigna à une distance d’un demi-kilomètre, revint et déclara que l’enfant lui était tombé des bras et s’était, dans sa chute, blessé à l’anus. Cette partie du corps était déchirée et il en coulait du sang. À l’endroit où l’accident a eu lieu, on a trouvé des traces de sperme. V… avoua son crime abominable, mais pendant l’audience il eut une attitude si étrange, qu’on ordonna un examen de son état mental. Il fit l’impression d’un imbécile aux gardiens de la prison.

V…, quarante-cinq ans, ouvrier maçon, moralement et psychiquement taré, est dolichomicrocéphale ; il a une face étroite et resserrée, une figure et des oreilles asymétriques, un front bas et fuyant. Les parties génitales sont normales. V… fait preuve d’une sensibilité cutanée très minime en général ; c’est un imbécile, il n’a pas de conception de rien. Il vit au jour le jour, sans s’inquiéter de rien, vit pour lui et ne fait rien de sa propre initiative. Il n’a ni désirs ni cœur ; il n’a jamais fait le coït. Il est impossible d’obtenir de lui d’autres détails sur sa vita sexualis. L’idiotie intellectuelle et morale est prouvée par sa microcéphalie ; le crime doit être attribué à un instinct sexuel indomptable et pervers. Il est interné dans un asile d’aliénés (Virgilio. Il Manicomio. Ve année nº 3).

<references group=ws>
Erreur de référence : Des balises <ref> existent pour un groupe nommé « ws », mais aucune balise <references group="ws"/> correspondante n’a été trouvée, ou bien il manque une balise fermante </ref>