Page:Lébédeff - Abrégé de l’Histoire de Kazan, 1899.djvu/5

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



INTRODUCTION.


HISTOIRE DU PAYS DU VOLGA-KAMA
ET PREMIÈRE FONDATION DE LA VILLE DE KAZAN.



L’histoire ne nous a conservé que fort peu de souvenirs durables du royaume de Kazan qui fut fondé à la fin du xive siècle par les Tartares. La richesse de ce vaste pays, limité par le Volga à l’occident, par le Kama et la Viatka à l’orient et au sud, qui forment de nos jours la partie nord-est de la province de Kazan, avait toujours attiré des colons depuis l’antiquité la plus reculée. Les armes de pierre et les ruines d’habitations humaines, derniers vestiges de cette époque reculée, trouvés dans la province de Kazan actuelle, nous prouvent que ce pays a été habité de temps immémorial.

Hérodote, le père de l’Histoire, en parlant des pays inconnus, qui correspondent au pays du Volga-Kama actuel, raconte qu’ils étaient habités par des peuples fabuleux, qu’il appelle « Voudines » et « Mélanchlènes ». Les légendes de l’ancienne Chronique russe[1] parlent d’une manière tout à fait précise de la grande voie de

  1. Les Russes avaient un grand commerce de fourrures et de miel avec les Bulgares et les Khazars.