Page:Léonard de Vinci - 14 manuscrits.djvu/110

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


86 LES MANUSCRITS DE LEONARD DE VINCI

L'ombre dérivée est moins distincte que la latérale qui est causée par une lumière plus haute que large.

I V.

Etudes sur les bords de l'ombre.

2 r. 2 V. Sur la division des ombres.

3 r.

J'ai trouvé que les étoiles qui sont plus près de l'horizon apparaissent d'aspect plus grand que les autres, parce qu'elles voient et sont vues avec une somme de corps solaire plus grandes que lorsque elles sont au-des- sus de nous : et de ce qu'elles voient plus de soleil, elles ont plus de lumière.

3 ^•

Pour toutes les propositions que je ferai,

il faut entendre que le milieu du qui se

trouve dans les corps est, par soi égal.

Plus le corps lumineux est petit, plus le concours lumineux est distinct du concours ije l'ombre.

�� �