Page:Léonard de Vinci - 14 manuscrits.djvu/30

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
6
LES MANUSCRITS DE LÉONARD DE VINCI

Si l’on prétendait qu’en comprimant de l’air (théorie du corps astral, Léonard ignore l’existence du fluide) l’esprit prend des corps de formes diverses ; et qu’à leur aide il parle et se meut avec force ; je réplique que là où il n’y a ni nerf, ni os, il ne peut y avoir de force et de mouvement, comme on en attribue à des esprits imaginaires.

Fuis les allégations de ces spéculateurs dont les raisonnements ne sont pas confirmés par l’expérience.

Théorèmes sur la flèche et le fil de la pierre (première figure d’un dôme, étude pour le Tiburio).

5 r.

Figures de ravelin pour une J or ter esse, tour carrée.

Chat, fondement de chat, à m, d’une muraille.

5 v.

Falarique. — Machine à manivelle lançant un javelot barbelé, petite arbalète.