Page:Léonard de Vinci - 14 manuscrits.djvu/86

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


02 LES MANUSCRITS DE LÉONARD DE VINCI

21 r.

Comment figurer une tempête.

Si tu veux bien représenter une tempête, considère et pose d'abord ses effets : quand le vent souffle sur la surface de la mer et de la terre et remue et emporte avec lui tout ce qui ne résiste pas à l'universelle marée. Et pour bien figurer cette tempête, tu feras d'abord des nuages en désordre et rompus, poussés par le cours du vent, accompagnés d'une poussière terreuse sortie d'un lit marin et des rameaux et des feuilles arrachés par la tourmente, épars dans l'air avec beaucoup d'autres objets légers. Les arbres et les herbes plies jusqu'à terre, comme pour mon- trer qu'ils veulent suivre le cours du vent avec des branches emportées loin de leur lieu naturel, et des feuilles éparpillées.

Les hommes qui se trouvent là, les uns tombés et comme retournés dans leurs habits et dans la poussière, presque méconnais- sables, et ceux-ci, restés debout, embrassant quelque arbre pour n'être pas emportés par le vent ; d'autres, les mains sur les yeux à cause de la poussière, courbés vers la terre,

�� �