Page:Léonard de Vinci - 14 manuscrits.djvu/87

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


LES MANUSCRITS DE LEONARD DE VINCI 63

les habits et la coiffure droits au sens du vent.

La mer troublée et soulevée sera pleine de lames et écumante en ses ondes élevées ; et le vent se lève dans l'air combattu par l'écume plus légère, et, à la laçon, des nuages qui s'embrouillent.

Les navires qui sont là, les uns avec la voile rompue et dont les lambeaux claquent au vent avec leurs cordages brisés : quelques arbres cassés et tombés avec le navire pris au travers et brisé entre les eaux impétueuses ; certains hommes criant, accrochés à quelque débris du vaisseau ; tu feras les nuages chas- sés par l'impétuosité du vent et battus à la cîme des monts; et leur faire des tourbillons confus comme fait l'onde frappant sur les rochers. L'air effrayant par les ténèbres faites dans l'air, par la poussière, les nuages l'épaisse brume.

21 v. Nature des ombres.

22 r .

Un triangle sur une paroi ne fait aucune ombre.

�� �