Page:L. Remacle - Dictionnaire wallon et français, 1823.djvu/147

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
CO
83

style ou le faire d’un bon écrivain, d’un grand peintre. Le singe, et l’homme singe imitent souvent et ne s’en doutent pas toujours.

Côprôss, s. f. Couperose. — Vett côprôss : Couperose verte, sulfate de fer. — Côprôss blank : Couperose blanche, sulfate de zinc.

Coqq. Coq, mâle de la poule. — Dites le coq chante, les co-zont chanté.

Coran, adj. coulant, qui coule aisément. — Ess coran d’vain l’-zaiffaîr : Être coulant, rond en affaires.

Corchonél, s. f. Scorsonère, salsifis noir.

Coreg, Voy. Koreg.

Coregeu, adj. Courageux, plein de courage.

Coregeussmain, adv. Courageusement, avec courage.

Coregî, v. a. Corriger, reprendre, réprimander.

Coreinss. Voy. Vûdmain.

Coreu, s. m. Coureur, léger à la course, domestique qui court ; Libertin. — Coreuss, s. f. Coureuse, fille ou femme prostituée.

Cori, v. a. n. Courir, courre. — Courre est un verbe actif ; c’est poursuivre quelque chose pour l’attraper. Courir est un verbe neutre ; c’est aller fort vite pour avancer chemin.

On dit courre le cerf ; courir à toute bride ; et il me semble que ce ne serait pas mal dire, que pour courre les bénéfices et les emplois, il faut courir aux ruelles et aux audiences.

Corî, s. m. Pédon, qui court à pied. Il se dit quelque fois pour courrier, celui qui court la poste, etc.

Coriett, s. f. Corroie, principalement des souliers. — Voy. Coroïe.

Corîh. Corîtt, s. f. Esrourgée, t. de charretier. — Fig. Fé claké s’corîh : Faire claquer son fouet, jouer l’important, tirer avantage d’une situation heureuse. — Corîh. Chambrière, t. d’équitation.

Corintenn. Raisin sec dit de corinthe.

Corintini, s. m. Groseiller des Alpes.

Coroïe, s. f. Courroie, pièce de cuir coupée en long, étroite, et qui sert à lier, attacher quelque chose. — On l’ia seré l’coroïe : On lui a serré la courroie, borné ses moyens.

Coron. Aiguillée, étendue de fil, etc. qu’il faut pour coudre, lier, etc.

Coroné, v. a. Couronner, mettre une couronne sur la tête, récompenser, honorer ; Apporter la dernière perfection, etc.

Coroniss, s. m. Corniche, ornement, d’architecture en saillie au dessus de la frise et servant de couronnement, t. d’architecture

Coroyeu, s. m. Corroyeur, celui qui fait corroyer les cuirs, artisan qui les corroie.

Corpeindou, Capeindou. Capendu, s. m. espèce de pomme.

Corpulein, adj. Corpulent, qui a de la corpulence, beaucoup d’embonpoint, de grosseur.

Corset, s. m. Gilet, sorte de veste courte : casaquin de femme.

Corti, s. m. Jardin, lieu ordinairement enclos où l’on cultive des fleurs, des légumes, etc. Closeau, petit clos de paysan. — P’ti corti : Jardinet.