Page:La Boétie - Œuvres complètes Bonnefon 1892.djvu/513

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


APPEN DICE 4 2 7 o VIII · . TESTAMENT D'ESTIENNE DE LA BOÉTIE. n Le testament d’Estienne de La Boétie a été publié pour la première fois, _ d'après une copie fournie par M. jules Delpit, dans le Chroniqueur du, I Périgord et du Limousin (Périgueux, 1854, in-folio, t. Il, p. 25). Il en a, été fait un tirage à part sous ce titre : Testament de Etienne de La Boétie, Vami de Montaigne, publié pour lapremière fois (Périgueux, 1854, bro- , chure in-8°'de 16 p.). Dix ans après, on a réimprimé ce document dans la ` Revue des races latines d’octobre 1863 (t. XLI, p. 406). Plus tard, une nouvelle transcription a été donnée dans la belle collection des Archives historiques de la Gironde (t. XVII, p. 161). C’est de beaucoup la plus exacte et c’est elle que nous reproduisons ci·dessous (1). Enfin, on retrouve encore ce testament dans Pouvrage de M. Théophile Malvezin sur · Montaigne et sa famille, où il est publié (p. 289) d’aprés une copie défec- tueuse conservée à la Bibliothèque publique de la ville de Bordeaux, dans les Titres de la maison noble de Montaigne. u « Au nom du Père et du Filz et du Sainct Esprit, amen. Saichent tous presens et advenir que, aujourdhuy, soubz escript, dacte de ces presentes, pardevent moy, jehan Raymont, notaire et tabellion royal, en la ville et cité de Bourdeaulx et seneschaucée de Guyenne, présens les témoingtz, cy soubz escriptz et nommés; a esté présent et personnellement constitué Monsieur Maistre Estienne de Laboétie, conseillier du Roy, en sa court de parlement de Bourdeaulx; lequel estant détenu mallade de malladie, au villaige de Germinhan, en la paroisse du Tailhan, et au bordieu (2) de Monsieur de Lestonna (3); toutes fois estant en son bon sens, bon propoz, bonne mémoire, volant porvoir de ce que Dieu luy a donné, en ce monde, a faict et ordonné, de sa propre bouche, son testament et ordre de dernière ' volumpté, en la forme et manière qu’il est escript cy-dessus (sic). . " Estienne de Labeoetie (sic), conseillier du Roy, en‘la court de Parlement de Bourdeaulx, en présence de moy, notaire, et tesmoingtz, a fait son tes- tament noncupatif, en la forme et maniere que s’en suyt : Premierement, a volu estre enterré, là, où et en la manière qu‘il plaiera à son héritier, et à sa disereption; · Item, a déclairé qu’il est bien marry qu’il ne puysse faire quelque grand (1) La minute dn testament d’Esticnne de La Boëtie est conservée aux Archives départe- mentales de la Gironde, E. Notaires. I. Raymond, x56;, 1564, n¤ 447-1, f° 39. 2) Tourdizu, petit domaine, en patois bordelais. _ ,, . É;) Richard de Lestonnac, seigneur d'Espaigne ou du Parc à Mérignac, conseiller au Parle- mcnt de Bordeaux, avait épousé, lc 5 mai t;55, Jeanne dc Montaigne, sœur de Michel, dont il cut plusieurs enfants. · . (4) Sur les personnes de la famille de La Boétic mentionnées dans le testament consulter les Neles génialogiqucs publiées ci-devant. ` , , _ (5) La mort de Marguerite de Carle est bien postérieure à celle de La Boétic. Nous en igno- rons la date exacte; nous savons seulement qn‘elle fit son testament le 7 juin 1580. Sans doute elle ne îurvècut pas longtemps. (Th. Malvezin, Illichcl de Monlaigrzr, son origin: et sa famille, _ l‘· 3¤S· . . ‘ A