Page:La Brière - Champollion inconnu.djvu/5

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
I


CHAMPOLLION ENFANT


Le génial savant qui, par une divinatrice intuition, découvrit, au commencement de ce siècle, la clé perdue de l’écriture égyptienne, déchirant soudain les voiles d’une histoire mystérieuse, exhumant des entrailles du passé toute une science nouvelle, laquelle dépassa presque aussitôt les balbutiants essais, et atteint déjà de notre temps sa maturité pleine, Jean-François Champollion, l’une des gloires les plus pures et les plus universellement reconnues de notre panthéon national, n’est inconnu d’aucun Français. Les annales scientifiques ont salué sa courte vie de quarante-deux ans, et son œuvre prodigieuse. S’il restait encore, dans ses admirables travaux quelque mérite à célébrer, ce serait aux initiés, professionnels de l’Égyptologie, qu’il appartiendrait de compléter son panégyrique.