Page:La Chanson de la croisade contre les Albigeois, 1875, tome 2.djvu/176

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

pide, Robert de Forsoville [1] et Lambert de Creci [2], Rainier de Chauderon [3] et Raoul d’Agi [4], et Pons de Beaumont et Jean son cousin [5], et grande masse d’autres,

    Mémoires de la Soc. archéol. de Rambouillet, II, 199, 390, 578. Quant à son titre de maréchal, voici ce qu’en dit Du Cange (éd. Didot, III, 289 b) : « Marescallus fidei dictus Guido de Levis, marescallus exercitus cruce signatorum contra Albigenses.... sed idem in charta quam ipsemet exaravit anno 1229 .... sic inscribitur : Guido de Leviis marescallus D. regis Francie illustris in partibus Albigensium. »

  1. Peut-être le même que le Robert de « Froevile » ou « Forenvile » (Flonville, Eure-et-Loir ?) qui est mentionné par Villehardouin entre les seigneurs qui firent partie de la quatrième croisade (éd. de Wailly, § 6). — D’autre part il y a dans la Somme deux Forceville, arr. d’Amiens et arr. de Doullens.
  2. Après que Lambert de Créci (de qui j’ignore l’origine) eut reçu de Simon de Montfort la ville de Limoux (ci-après v. 857), il prit le nom de Lambert de Limoux, sous lequel il paraît à diverses reprises dans la seconde partie du poëme (c’est donc à tort que la table de Fauriel fait deux personnages de Lambert de Crécy et de Lambert de Limoux). Il figure, avec le même surnom, comme témoin dans plusieurs actes de Simon de Montfort ; et encore en 1229 « Lambertus de Limoso » appose son sceau à l’acte par lequel Rogier Bernart, comte de Foix, se soumet à l’Église (Teulet, Layettes, n° 2004).
  3. Est-ce Chaudron (Maine-et-Loire), arr. Cholet, c. Montrevault, formes anciennes Caudrun, Chalderun (Port, Diction, hist. de Maine-et-Loire) ? ou l’un des lieux du même nom qui appartiennent aux départements de l’Aisne, du Doubs ou de l’Yonne ? Ce personnage, qui sera mentionné à diverses reprises dans la suite du récit, est sans doute le R. de Chauderone qui en 1217 eut un procès avec l’abbé de Boulbonne (Doat LXXXIII, 358 ; Molinier, Catalogue, n° 142 bis).
  4. Aci (Aisne), arr. de Soissons, cant. de Braines ? Un Raoul d’Aci, p.-ê. le fils ou le petit-fils de celui-ci, était en Terre-Sainte en 1254 ; voy. Du Cange, Familles d’outre-mer, p. 437.
  5. Il ne peut être question de Jean de Beaumont, comte de Clermont-sur-Oise de 1209 à 1223, dont le titre eût été mentionné, et à qui d’ailleurs on ne connaît pas de cousin Pons. S’agit-il de Jean de Beaumont qui fut sous saint Louis chambrier et connétable ?