Page:La Fontaine - Fables choisies, Barbin 1692, tome 1.djvu/189

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
126
FABLES CHOISIES.


En voulut ſur l’heure autant faire.
Il tourne à l’entour du troupeau ;
Marque entre cent Moutons le plus gras, le plus beau,
Un vray Mouton de ſacrifice.
On l’avoit reſervé pour la bouche des Dieux.
Gaillard Corbeau diſoit, en le couvrant des yeux,
Je ne ſçay qui fut ta nourrice ;
Mais ton corps me paroiſt en merveilleux état :
Tu me ſerviras de pâture.
Sur l’animal beſlant, à ces mots, il s’abat.
La Moutonniere creature
Peſoit plus qu’un fromage ; outre que ſa toiſon