Page:La Fontaine - Fables choisies, Barbin 1692, tome 1.djvu/190

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
127
LIVRE II.


Eſtoit d’une épaiſſeur extrême,
Et meſlée à peu prés de la meſme façon
Que la barbe de Polipheme.
Elle empeſtra ſi bien les ſerres du Corbeau,
Que le pauvre animal ne put faire retraite ;
Le Berger vient, le prend, l’encage bien & beau ;
Le donne à ſes enfans pour ſervir d’amuſette.
Il faut ſe meſurer, la conſequence eſt nette.
Mal prend aux Volereaux de faire les Voleurs
L’exemple eſt un dangereux leure.
Tous les mangeurs de gens ne ſont pas grands Seigneurs,