Page:La Fontaine - Fables choisies, Barbin 1692, tome 3.djvu/125

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


Et chacun de tirer, le maſtin, la canaille ;
A qui mieux mieux ; ils firent tous ripaille ;
Chacun d’eux eut part du gaſteau.
Je crois voir en cecy l’image d’une Ville,
Où l’on met les deniers à la mercy des gens.
Echevins, Prevoſt des Marchands,
Tout fait ſa main : le plus habile
Donne aux autres l’exemple ; Et c’eſt un paſſe-temps
De leur voir nettoyer un monceau de piſtoles.
Si quelque ſcrupuleux par des raiſons frivoles
Veut défendre l’argent, & dit le moindre mot ;