Page:La Pérouse - Voyage de La Pérouse, Tome 1.djvu/108

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
29
DE LA PÉROUSE.

Il fera son retour au port de Brest, où il est probable qu’il pourra être rendu en juillet ou en août 1789.

Quoique la route du sieur de la Pérouse soit tracée par la présente Instruction, et que les époques de ses relâches et la durée de ses séjours y ayent été indiquées, sa majesté n’a point entendu qu’il dût s’assujettir invariablement à ce plan. Tous les calculs présentés ici par aperçu, doivent être soumis aux circonstances de sa navigation, à l’état de ses équipages, de ses vivres et de ses bâtimens, ainsi qu’aux événemens de sa campagne, et aux accidens qu’il n’est pas possible de prévoir. Toutes ces causes pourront apporter plus ou moins de changement au plan de ses opérations ; et l’objet de la présente Instruction est seulement de faire connaître au sieur de la Pérouse les découvertes qui restent à faire ou à perfectionner dans les différentes parties du globe, et la route qu’il paraît convenable de suivre pour se livrer avec ordre à ces recherches, en combinant ses différentes traversées et les époques de ses relâches, avec les saisons et les vents régnans ou périodiques dans chaque parage. Sa majesté, s’en rapportant donc à l’expérience et à la sagesse du sieur de la Pérouse, l’autorise à faire les changemens qui lui paraîtraient nécessaires dans les cas qui n’ont pas été prévus, en se rapprochant toutefois, autant qu’il lui sera possible, du plan qui lui est tracé, et en se conformant, au surplus, à ce qui lui sera prescrit dans les autres parties de la présente instruction.