Page:La Patrie - Le déplacement d'une importante industrie, 13 juillet 1907.djvu/12

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
Book important2.svg Les corrections sont expliquées en page de discussion

cune, ce qui fait le chiffre intéressant de 100,000 livres. En outre de cela, cette industrie consomme par mois, 35,000 livres de saindoux, soit 420,000 livres par année. Dans la fabrication des biscuits et des bonbons que nous mangeons, il entre par mois 10,000 barils de sucre d’environ 300 livres chacun, ce qui fait par mois le joli chiffre de 3,000,000 de livres et par année, 36,000,000 de livres. Il faut aussi compter les œufs, annuellement la maison Viau en consomme 100,000 douzaines. La farine compte pour 20,000 barils de 196 livres chacun, par année. Pour les bonbons il est consommé environ 300,000 livres de noix de chocolats. Ces chiffres lus avec attention donneront une idée aux ménagères de la capacité de production annuelle en biscuits et en bonbons de la maison Viau, si elles tiennent compte de la quantité d’ingrédients qui entre dans la composition de ces bonbons ou de ces biscuits.


La Patrie - Le déplacement d'une importante industrie, 13 juillet 1907, photo 07.png
M. THÉODORE VIAU, l’un des directeurs de la maison Viau.

Ces renseignements donnés, procédons au déménagement de la fabrique Viau. Ce déplacement nécessitera beaucoup de temps et beaucoup de frais, nul ne douterait ; aussi l’installation dans le nouvel édifice ne