Page:La Vaudère - Sapho, dompteuse, 1908.djvu/119

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
114
SAPHO, DOMPTEUSE

prières de ses admirateurs… Ah ! vous en avez une veine !…

Elle riait fébrilement, tandis que Christian, les lèvres agrafées à celles de la dompteuse, savourait divinement ce premier baiser.