Page:Labiche, Delacour, Choler - Les Chemins de fer, 1867.djvu/52

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Bernardon.

Impossible d’improviser avec une plume de fer !

Il se lève.


Jules, se levant.

Pour faire un discours… il n’y a encore que la plume d’oie !…


Ginginet, passant son bordereau par le guichet numéro 24.

Monsieur l’employé…


L’employé, lui renvoyant son bordereau.

Quatre heures !… la caisse est fermée…


Ginginet.

Fermée ! Je proteste !

Tous les figurants se précipitent aux différents guichets, qui se ferment.


Tous.

Fermé ! fermé !


Ginginet.

Je proteste, mais j’ai besoin de mon argent ! Je pars ce soir… (A Bernardon.) Monsieur l’employé supérieur…


Bernardon.

Remettez-moi une note !


Jules, à Ginginet.

Portez vos coupons chez Monteaux et Lunel… boulevard Montmartre.


Ginginet.

Je ne vous parle pas, monsieur !… Quel numéro ?


Jules.

17.