Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 01.djvu/168

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Coquenard.

Merci… vous êtes charmant… Mais quelle mine !… Tenez !… vous vivrez cent ans !

Il sort vivement.


Scène V

Chiffonnet ; puis Prunette



Chiffonnet, seul.

Cent ans pour quatre mille francs !… Canaille !… canaille !… (À Prunette, qui paraît.) M. Coquenard reviendra dans une heure… tu lui diras que je suis à Strasbourg.


Prunette.

Bien, monsieur !…


Chiffonnet, rentrant dans sa chambre.

Canaille !… canaille !…


Scène VI

Prunette ; puis Machavoine



Prunette.

À Strasbourg !… eh bien, et sa soirée ?

Machavoine paraît au fond. Costume de porteur d’eau. Il tient des seaux et baragouine l’auvergnat.


Machavoine.

Le bourgeois Chiffonné… ch’il vous plaît ?


Prunette.

Comment ! monsieur Machavoine, vous entrez dans le salon avec vos seaux ?