Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 01.djvu/265

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Veauvardin.

Quel charbon ?


Edgard, interdit.

Le… charbon de terre, l’odeur…


Veauvardin.

Je ne sens rien… Allons, donnez-moi le bras…

Il passe devant lui et lui prend le bras.


Edgard.

Pour quoi faire ?


Veauvardin.

On vous attend pour chanter votre romance : Petite Marguerite…


Edgard, à part.

Sacrebleu !


Veauvardin.

Ma fille est au piano…


Edgard.

C’est que…


Madame Beaudeloche.

Eh bien, ne vas-tu pas te faire prier ?


Edgard.

Moi ? du tout !… Je trouve ça ridicule… et même… (À part.) Fichu panier !


Madame Beaudeloche.

Dépêche-toi !… Moi, je vais installer une table de bouillotte… Où sont les jetons ?…

Elle se dirige vers la chambre d’Edgard.


Edgard, vivement, lâchant Veauvardin et courant barrer saporte.

Pas par là ! pas par là ! (Montrant la table de droite.) Dans la table… ils sont dans la table !…