Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 01.djvu/308

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Saint-Germain.

Qui ça ?… moi ?…


Berthe.

Mais oui ! puisque tu es la marchande !


Saint-Germain.

Ah !… allez !…


Berthe.

Je recommence. (Saluant,) Bonjour, madame !


Saint-Germain, lui rendant sa révérence.

Votre servante, madame !… (À part, en se rasseyant,) Si tu savais comme tu m’embêtes !…


Berthe.

Je voudrais voir des chapeaux…


Saint-Germain, d’une grosse voix.

La boutique est fermée…


Berthe, menaçant.

Rouvre-la, ou je vais pleurer…


Saint-Germain.

Voilà ! voilà !… elle est ouverte !… Cric ! crac ! (À part.) Cré môme !…


Berthe.

Il me faudrait un chapeau très élégant, oh ! mais très élégant !… avec des roses pompon… c’est pour sortir avec mon mari…


Saint-Germain, à part.

Son mari !… Mouche-toi donc, gamine…


Berthe.

Avez-vous cela, madame ?…