Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 02.djvu/343

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Le Monsieur.

Voici mon mémoire, se montant à la somme de quatre mille francs…


Malingear.

Permettez que j’examine… Oh ! oh ! un fauteuil, cent cinquante francs !…


Le Monsieur.

C’est tout au juste.


Malingear.

Et les chaises quatre-vingts !…C’est exorbitant !


Le Monsieur.

Comment ! vous allez me marchander… après le service que je viens de vous rendre !


Malingear.

Quel service ?


Le Monsieur.

Eh bien, le numéro 17 ! Je suis votre petit 17 !


Malingear, impatienté.

Allons ! c’est bien !… Acquittez votre mémoire.

Il prend une plume sur le bureau et la lui donne.


Le Monsieur.

Tout de suite !

Il signe sur le guéridon


Malingear, lui remettant des billets de banque.

Voici votre argent.


Le Monsieur.

Merci ! (Tout en comptant ses billets.) Dites donc, docteur, une autre fois, si vous avez besoin de quelqu’un… je vous recommande mon frère… un paresseux…