Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 02.djvu/452

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Bernard, avec effusion.

Oh ! capitaine… vous êtes bon !… bon comme le pain !

Il sort.


Scène X

Horace ; puis Madame de Guy et Lucile ; puis Bernard ; puis Baptiste



Horace, seul.

C’est bien fait ! je mérite de recevoir mon affaire. Ah ! j’aurais dû rester en Chine… J’insulte sans rime ni raison un brave soldat, j’aime comme un imbécile une petite fille qu’on va marier à un autre… C’est stupide, c’est idiot ; je suis un fou, un brutal, un trouble-fête !… Allons, allons, il ne me reste plus qu’un parti à prendre !…


Madame de Guy, entrant suivie de Lucile, à Horace.

Eh bien, mauvaise tête, es-tu calmé ?


Horace.

Non ! je vous cherche pour vous faire mes adieux… Je vais reprendre du service…


Lucile, étonnée.

Ah !


Madame de Guy.

Reprendre du service ! mais pourquoi ? pourquoi ?


Horace.

Parce que… parce que je m’ennuie !…


Lucile.

Avec nous ?