Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 02.djvu/459

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Horace.

Cet argument me décide… À propos, avez-vous signifié son congé au jeune phénomène de Vierzon ?


Lucile.

Ma tante n’a pas osé.


Horace.

Je m’en charge !


Madame de Guy.

Du tout !… je te le défends !… tu casserais les vitres !


Horace.

Je ne casserais pas les vitres… je lui dirais : "Jeune homme… on ne veut pas de vous… filez ! "


Madame de Guy.

Très poli !… J’attends M. Désambois pour le prier de faire cette démarche.


Horace.

Comme vous voudrez… mais dépêchez-vous…


Madame de Guy.

Ne crains rien… Ce soir même… Mais je veux voir comment on a disposé les fleurs… Toi, va mettre ta cravate.


Lucile.

Blanche.


Madame de Guy.

Viens, Lucile !

Elles sortent.


Scène III

Horace ; puis Bernard