Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 02.djvu/472

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Scène VIII

Magis, Lucile



Lucile, paraissant à gauche et saluant un danseur qui la quitte.

Je vous remercie, monsieur. (Apercevant Magis.) Ah ! Mon Dieu !


Magis, saluant.

Mademoiselle !…


Lucile, à part.

La rencontre que je craignais !… Il doit être prévenu !


Magis.

Oserais-je vous demander la faveur de m’accorder la première polka ?


Lucile.

Avec plaisir, monsieur… Mais, pardon, est-ce que vous n’avez pas vu mon tuteur M. Désambois ?


Magis.

Nous venons d’avoir une conférence.


Lucile.

Ah ! (À part.) C’est drôle ! il n’a pas l’air contrarié ! Après ça, un philosophe !


Magis.

M. Désambois a bien voulu me faire part de votre estime.


Lucile.

Oh ! certainement ! Et, croyez-le bien, monsieur, quoi qu’il arrive, cette estime ne sera pas diminuée…