Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 02.djvu/481

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Lucile, bas et vivement.

J’ai refusé !… Alors il m’a signifié qu’il s’opposerait à notre mariage, et que nous serions obligés d’attendre jusqu’à ma majorité… dans trois ans.


Horace.

Ah ! c’est singulier comme j’éprouve le besoin de causer avec lui…


Madame de Guy.

Horace, du calme.


Horace.

Soyez tranquille ! Un savant !… Je le prendrai par la douceur… par la logique…

On entend l’orchestre commencer un quadrille.


Madame de Guy.

Mesdames… messieurs… c’est un quadrille.

Tout le monde sort par le fond. On se met en place pour le quadrille. Désambois va pour entrer dans le salon de danse.


Scène XIII

Horace, Désambois



Horace, arrêtant Désambois qui se dispose à entrer dans le bal.

Pardon, mon cher monsieur Désambois…

Le quadrille commence.


Désambois.

Monsieur ?


Horace.

Voulez-vous me faire la grâce de m’accorder un moment d’entretien ?