Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 02.djvu/494

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Horace, à Lucile.

Avez-vous enfin gagné la partie ?


Lucile, froidement.

Non !


Horace, à Désambois.

Voyons, où en sommes-nous ?


Désambois, froidement.

Je ne sais pas…


Horace.

Ah ! (À part.) Qu’est-ce qu’ils ont donc ?


Madame de Guy, sèchement.

Rien n’est encore décidé… Nous venons d’apprendre certains détails…


Lucile, de même.

Qui nous donnent beaucoup à réfléchir.


Désambois, de même.

Beaucoup !


Horace, à part.

Désambois a parlé… il a raconté le finale ! (Haut.) J’avoue ma faute… j’ai été trop vif… ça m’a échappé…


Désambois, vivement.

Il ne s’agit pas de cela, monsieur.


Madame de Guy.

Nous ne vous demandons pas de détails…


Lucile.

Oh ! non !


Madame de Guy.

Venez, monsieur Désambois, nous avons à causer… à causer sérieusement !