Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 02.djvu/510

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Horace, à part.

Nous avons beau faire… nous sommes toujours un peu gênés vis-à-vis l’un de l’autre. (Haut.) Quel temps fait-il, monsieur Désambois ?


Désambois, sévèrement.

Il gèle toujours, monsieur.


Horace.

Quant à moi, croyez-le, monsieur Désambois, je serai personnellement heureux de voir arriver le dégel…


Désambois.

Cela me paraît bien difficile… mon baromètre remonte…


Horace.

C’est-à-dire que vous continuez à vous opposer à mon mariage ?…


Désambois.

Moi ? Nullement… comme tuteur, j’ai fait ce que je devais faire… j’ai rempli mon devoir… Maintenant, si ces dames consentent… je suis tout prêt à signer à votre contrat…


Horace.

Ah ! voilà une bonne parole !


Désambois, à part.

Le notaire va venir…


Horace.

Et croyez que je regrette sincèrement… et plus que jamais…


Désambois.

Quoi donc ?


Horace.

La petite vivacité… hier… au bal… le…