Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 03.djvu/207

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Cécile.

Il ne s’apaisera qu’à une condition…


Jurançon.

Des conditions !


Beaudéduit.

Laissez… il faut en rire ! il faut en rire !… (À Cécile.) Voyons… cette condition ?


Cécile.

Oh ! c’est inutile… vous ne voudrez pas.


Beaudéduit.

Dites toujours.


Cécile.

Il prétend que vous devez faire… des excuses à Cyprien.


Beaudéduit, bondissant.

Au domestique ? jamais !


Jurançon.

Il est fou !


Cécile.

Voilà son ultimatum !


Beaudéduit, avec force.

Son ultimatum ? je trépigne dessus !…


Jurançon.

Un domestique !


Beaudéduit, révolté.

Des excuses !… des… car vous ne savez pas… lui aussi m’a appelé porc-épic !… des coups de cravache plutôt !…


Cécile.

Cependant…