Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 03.djvu/285

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Vancouver.

Ah ! tu crois ? (À part.) Parole profonde qui ne serait pas déplacée dans la bouche d’une grande personne !


Scène IV

Vancouver, Isménie, Galathée



Galathée, entrant par la salle à manger, à la cantonade.

Le couvert dans le grand salon… Vous servirez tous les plats d’argent et le sucrier en vermeil !


Vancouver.

Ah ! mon Dieu ! que de cérémonies !… Est-ce que vous attendez le roi de Prusse ?


Galathée.

Ce cher Dardenbœuf !… c’est pour lui !… Savez-vous s’il aime la fraise de veau ?


Vancouver.

Ma foi, non.


Galathée.

Ah ! vous ne vous inquiétez de rien !… Vous êtes là comme un gros inutile.


Vancouver.

Que diable ! je ne peux pas aller réveiller ce monsieur pour lui dire : "Pardon, aimeriez-vous la fraise de veau ? " Il grincerait dans son bonnet de coton !


Isménie.

Comment ! Il porte un bonnet de coton ?