Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 03.djvu/310

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


de l’homme… lui fait un devoir d’attendre à l’embarcadère !


Vancouver.

Vous le voulez !… Je n’insisterai pas davantage…

Dardenbœuf remonte.


Galathée.

Ah ! vous n’insistez pas… (Elle remonte.) Partons !


Vancouver, à part.

Crédié ! (Haut.) Monsieur Dardenbœuf !… J’aurais encore quelques mots à vous dire !


Dardenbœuf, froidement.

Je vous écoute, monsieur !


Vancouver, lui donnant une petite tape sur la joue.

Eh ! eh ! petit méchant… nous ne voulons donc pas prendre le café avec papa Vancouver ?


Dardenbœuf.

Non, monsieur… vous m’avez appelé Limousin…


Vancouver.

Je vous croyais de Limoges, vrai !


Dardenbœuf, avec fierté.

De Courbevoie, monsieur !


Vancouver.

Oh ! c’est bien différent… Vous êtes Courbevoisien… (À sa sœur.) Monsieur est Courbevoisien !… (À Dardenbœuf.) Alors, veuillez agréer mes… mes regrets, pour cette erreur… purement géographique ! (Prenant la valise de Dardenbœuf.) Permettez que je vous dévalise…

Il va la poser au fond.


Galathée.

À la bonne heure !


Isménie.

Bravo !