Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 03.djvu/312

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Galathée et Isménie

Allons ! à table ! et qu’on oublie
Un léger instant de chagrin :
Que la plus douce sympathie
Prenne sa place à ce festin.

Dardenbœuf, Isménie et Galathée passent dans la salle à manger.


Scène XII

Vancouver ; puis Chiquette



Vancouver, à lui-même.

Ca va mal ! Si je le laisse faire… cet ostrogoth est capable d’épouser ma fille… Il marche, il s’avance sur Isménie… comme autrefois les barbares sur l’Empire romain !


Chiquette, rentrant.

Monsieur ne déjeune pas ?


Vancouver.

Non !… tu m’ennuies !… je n’ai pas faim !… je fais de l’histoire !… Comment arrêter cet Alaric ?… (Tout à coup.) Chiquette !


Chiquette.

Monsieur ?


Vancouver, lui indiquant la salle à manger.

Tu vois bien ce Burgonde qui déjeune là-bas ?


Chiquette.

Le prétendu de Mademoiselle ?


Vancouver.

Tais-toi !… Je te défends de prononcer ce nom-là !… Il faut que tu te fasses embrasser par lui…