Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 03.djvu/342

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Isidore.

Taisez-vous donc !

Il compte.


Carbonnel.

Comment ! taisez-vous donc !


Isidore, comptant.

Trois et deux…


Carbonnel.

Tiens ! tu as de l’argent ?


Isidore.

Oui, monsieur.


Carbonnel.

Justement le tapissier est là avec sa note… Quatre cent soixante-quinze francs. Donne.

Il s’approche de la table.


Isidore, défendant vivement la table.

Ne touchez pas, monsieur ! ne touchez pas !


Carbonnel.

Mais puisque le tapissier attend.


Isidore.

Je n’ai pas d’ordres de Madame.


Carbonnel.

Voilà qui est trop fort ! Est-ce que l’argent de ma femme n’est pas le mien ?


Isidore.

Ca ne me regarde pas.


Carbonnel.

Animal ! imbécile !