Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 03.djvu/466

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



cassagnol.

Moi, monsieur, je me nomme Olivier, Olivier de Cassagnol.


gindinet.

Tout à l’heure, en entrant…


cassagnol.

Ma jeunesse n’eut rien de remarquable ! je fis mes études à l’université d’Oxford.


gindinet.

Mais ça ne m’explique pas pourquoi…


cassagnol.

Mon père, vieux marin…


gindinet.

Pourquoi vous embrassiez…


cassagnol.

La carrière militaire ?


gindinet.

Mais non, ma femme, ma prétendue, Henriette !


cassagnol.

Henriette ! Monsieur préfère-t-il que nous parlions anglais ?


gindinet, à part.

Ah ! il est stupide, ce voyageur.



Scène VII


CASSAGNOL, GINDINET, PONTCHARRAT.




pontcharrat, entrant par le fond, une lettre à la main.

Mais c’est absurde ! ça n’a pas de nom ! c’est de la tyrannie !