Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 03.djvu/497

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



deuxième paysan.

Couvrez-vous, qu’est-ce que ça nous fait !


troisième paysan.

Levez la séance !


une paysanne.

Ou faites-nous danser.


pontcharrat.

En place, citoyens, en place !


tous, entourant l’orchestre, et très animés.

Nous voulons danser ! nous voulons danser !


pontcharrat, à part.

Il n’y a que ce moyen. (Haut.) Eh bien !… en place pour la contredanse !


tous.

Ah ! bravo ! bravo !

Ils se placent. Pontcharrat prenant un violon, Crétinot, un ophicléide qui sont accrochés au mur derrière l’orchestre, préludent.


le monsieur.

Comment ? ils vont danser. Je demande la parole.


pontcharrat.

La chaîne anglaise.

La danse commence.

le monsieur.

Eh bien ! les voilà partis ! Ah ! ce club !… (Les haranguant pendant qu’ils dansent.) Citoyens !… c’est pour une motion d’ordre… au nom de votre dignité… (L’orchestre fait un couac.) Cristi ! que c’est faux !


pontcharrat.

Balancez vos dames !