Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 03.djvu/74

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



M. et Mme Colombot.

C’est insupportable.


Célimare, à part.

À l’autre maintenant.


Vernouillet, se tenant au fond, un peu à droite, où il dépose son chapeau, sèchement.

Mesdames, ne vous dérangezpas, je ne vous importunerai pas longtemps… je n’ai qu’un mot à dire à M. Célimare.

Il échange un salut avec Bocardon qui est un peu remonté.


Emma, bas à Célimare.

Renvoyez-le.


Colombot, de même.

Débarrassez-nous-en.


Célimare, bas.

Soyez tranquilles, ce ne sera pas long. (À part.) Après, ce sera le tour de l’autre.


Madame Colombot, remontant et emmenant Emma.

Viens, Emma ! nous avons tout juste le temps de nous préparer pour le concert.


Bocardon, qui est descendu en scène.

Je vous quitte, nous serons ici à deux heures et demie.


Célimare.

C’est convenu. (Lui donnant son chapeau.) N’oublie pas ton chapeau. (À part.) Important.

Ensemble

Air de la Chatte

M. et Mme Colombot et Emma
Mais comprend-on son insistance !
Revenir sans être invité.