Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 03.djvu/90

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Madame Colombot.

Oui.


Vernouillet, étonné.

Moi ?… pourquoi ?


Colombot.

En plongeur.


Vernouillet, étonné.

En plongeur ?…


Madame Colombot.

Nous savons tout.


Colombot, passant.

Seriez-vous de force à retrouver une montre au fond de la Seine ?


Madame Colombot.

Ca ne doit pas être plus difficile que de retrouver un homme.


Vernouillet.

Non… Cependant, un homme, c’est plus gros… généralement.


Emma.

Mais comment faites-vous pour rester si longtemps sans respirer ?


Vernouillet.

Moi ?… mais je respire chaque fois que j’en ai envie.

Il respire.


Colombot.

Oui… mais quand vous plongez… pas moyen.


Vernouillet, étonné.

Quand je plonge ?…